"Mirebalais tounen Grand Ravine," Mirebalais Haiti perd sa réputation

Cities Of Haiti - December 6 2019, 2:38 PM

Un groupe de femmes du département du Centre d'Haïti sont rassemblées dans un salon de beauté pour se plaindre de leur peur de traverser Mirebalais, une ville qu'elles doivent traverser pour se rendre à Port-au-Prince.

"Se pa pa Mirebalais pou yo pase, kote y'ap rale manchèt sou moun lan?" Une femme a crié.

"Mirebalais a pa bon menm", a déclaré un autre, "nenpòt ti krik ti krak, Mirebalais bloke".

"Mirebalais tounen Grand Ravine", répondit l'autre.

"Yo bloke wout la epi y'ap ransone w, mande w lajan pou w ka travèse. Vreman, ou gen rezon, Mirebalais tounen Grand Ravine vre", a déclaré la femme la plus âgée en se remémorant l'époque où Mirebalais était une ville très propre et paisible.

Ville où le bus qui la transportait vers la capitale la faisait s'arrêter pour se rafraîchir, elle et les autres passagers.

"Pa gen bagay konsa ankò", a répondu un jeune enseignant.

"Mirebalais konye a se floup, floup! Kouri pase ale, kouri pase tounen!"

C'est triste de parler d'une ville comme Mirebalais de cette façon, une autre ville victime des troubles politiques en Haïti.

Related Article:

"Mirebalais tounen Grand Ravine," Mirebalais Haiti loses its reputation

A group of women from the Centre department of Haiti are assembled in a beauty salon complaining about how much they are affraid to go through...

REPLY to this message

Return to Message List