crescendo ou decrescendo

< Previous | Home | Next >

Crescendo ou decrescendo
La façon que nous concevons Dieu
Détermine la nature de la relation
Que nous entretiendrons sur la terre
Entre nous, les hommes et l'humanité

En la matière trois grands modèles de conception
Le Dieu parachuteur à la Deus ex machina
Intervenant directement dans les affaires humaines
Imposant son dictat aux hommes de l'humanité

Le Dieu parachuteur par élection d'un délégué
Recevant l'ordre de Dieu qui l'investit de son pouvoir
Pour intervenir dans les affaires humaines
Imposant son dictat inspiré au reste de la société

Dans ces deux cas on conçoit Dieu en decrescendo
D'une chute de dégringolade du ciel vers la terre
Par intervention directe ou par délégation
Le Dieu parachuteur détermine une dictature pour les hommes

Le Dieu populi le Dieu d'amour et de compassion
Qui exige à tous les hommes créés à son image de fonder une humanité
Sur la base d'une fraternité humaine d'une solidarité universelle
Dans le respect des uns pour les autres sans acceptions de races

La vie humaine est conçue comme un voyage à entreprendre
Un voyage à destination de la fraternité de l'humanité, dessein divin
L'impératif est de marcher pour atteindre ce dessein de l'humanité
Donc la vie est une course, nous sommes des rêveurs et des marcheurs

Étant créés à l'image de Dieu tous les hommes
Sont porteur de la lumière de Dieu qui est présent en nous
En témoigne notre esprit, dont notre conscience en rend compte
Dieu nous crée libre et égaux pour pouvoir marcher ensemble vers son dessein

Avec le Dieu parachuteur à la Deus ex machina
L'homme ne marche pas vers Dieu, car il est un être passif
Il attend Dieu qui va descendre pour lui dicter quoi faire
L'être passif, innocent et obéissant sans conscience qui attend

Le Dieu parachuteur nous engage dans une suprématie
Une relation verticale, pyramidale inégalitaire
Où les supérieurs assurent leur domination sur les inférieurs
Soumis aux dogmes figés, l'opium à faire dormir le peuple
Dormir tranquillement dans les bras de Morphée
Mais se révolter aussi si on est allergique à la dose de l'opium

Le Dieu populi nous engage dans une fraternité
Une relation horizontale égalitaire, hommes libres et égaux
La fraternité humanitaire, étant inachevée, un rêve à conquérir
Il faut nécessairement que tous les hommes soient libres et égaux
Pour qu'ils puissent marcher ensemble de la réalisation de l'humanité
On n'assoit pas pour attendre Dieu, on marche pour aller vers Dieu
Le Dieu suprématiste fait des attenteurs innocents
Le Dieu démocratique fait des marcheurs conscients

À nous de choisir soit un Dieu dictateur qui domine et divise les hommes
Soit un Dieu démocratique qui invite les hommes à se fraterniser s'humaniser.

Je ne crois pas ni dans l'attente divine de l'homme ni dans le Dieu decrescendo
Je crois dans le Dieu démocratique qui veut des hommes actifs marchant vers lui

Si le monde était créé parfait au début, tout est établi, tout est fait
C'est decrescendo à l'envers qui commence de la fin vers le début
Une sorte de régression, du comptage à rebours de 100 à 0
Mais comme l'humanité c'est un rêve, une "uvre divine inachevée
Dont l'homme a la responsabilité nécessaire de bâtir de construire
Il doit libre pour le faire, il doit donc marcher pour y arriver
La marcher conforme à la loi de la croissance naturelle des vivants
On marche vers une humanité meilleure, un monde en crescendo
3 octobre 2009

Edner Saint-amour, October 3 2009, 12:14 PM

REPLY   Next >

 

Start a NEW topic or,
Jump to previous | Next Topic >

< Previous | Home | Next >