haiti: quelques mots pour expliquer comment mirlande manigat a perdu

Suzanne Germain - April 16 2011, 2:07 PM

QUELQUES MOTS POUR EXPLIQUER COMMENT MIRLANDE MANIGAT A PERDU LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES PAR STANLEY LUCAS
La capacite de gagner une campagne electorale depend de plusieurs facteurs.

La premiere est de connaitre les qualites et les faiblesses du candidat et son ambition a vouloir le poste convoite.

La seconde tourne autour de l'organisation de la campagne electorale.

En general une campagne comprend un directeur de campagne, un directeur politique, un responsable de la communication, un responsable du budget et du fundraising, un responsable des questions logistiques, un responsable de la securite, un responsable des volontaires.

Chacun de ces responsables a un ou plusieurs assistants charges d'appliquer le plan de la campagne.

Les responsables de la campagne doivent comprendre et saisir l'environnement electoral, c'est la seule facon de gagner.

Si on ne le saisit pas on est comdamne a perdre.

Il faut saisir ou sont les 4.7 millions de votants Haitiens lors de l'ouverture de la campagne electorale?

Que veulent-ils?

Est-ce que c'est une annee electorale ou la continuite a une chance?

Ou est-ce une annee electorale ou la rupture et le changement sont a l'ordre du jour a cause des mauvaises performances du pouvoir en place?

Qui sont les candidats en face?

Leur background?

Programmes?

Support?

Ce sont des questions que la section politique de la campagne doit repondre et c'est ce qui leur permettra d'avoir une chance de gagner.

Les focus group, les sondages, les enquetes politiques en plus des analyses aideront le directeur politique et le directeur de la campagne electorale du candidat a comprendre la realite et l'environnement politique autour des elections.

Si ou pa komprann kisa ki nan keu e nan tet pep la ou pa kapab genyen.

Apres le premier mandat du president Bill Clinton aux Etats Unis, les votants avaient prit la decision de le reelire a cause de ses performances economiques lors des elections de Novembre 1996. C'etait la continuite! En 2008 apres avoir mal gere l'economie, la guerre en Irak et en Afghanistan Barack Obama et les democrates on battu les republicains.

C'etait la rupture et le changement parce que le gouvernement republicain en place n'avait pas delivre les attentes des votants! En Novembre 2010 Barack Obama n'ayant pas delivre economiquement les americains ont encore vote la rupture et le changement en choisissant de donner aux republicains la majorite a la Chambre des Representants, au niveau des gouverneurs et des State Legislature.

Cette annee la rupture, le changement etaient a l'ordre du jour en Haiti.

Rene Preval et ses associes n'ont pas repondu depuis 2006 aux attentes du peuple pis au lieu de saisir la solidarite internationale, la reponse de la diaspora apres le 12 Janvier, les hommes de l'INITE s'enfoncerent encore plus dans la corruption habituelle.

Frustres dans la misere, l'insecurite et la desolation les votants Haitiens au om de la resistance comptaient deja les jours de Rene Preval et de l'INITE.

Preval comme par le passe pensait pouvoir imposer son agenda de coup d'etat electoral et contre la constitution.

Les experts politiques malgre tout sentait l'odeur du changement dans l'air. Le pouvoir etait sur une chaise roulante mais toujours dangeureux.

Preval en malin mesurait les candidats qui etaient pour la plupart des allies qu'il avait l'habitude de rouler surveilllait aussi les opposants feroces.

Preval sur de lui se sentait le maitre du jeu, nomma le CEP partisan, utilisa ses amis de la communaute internationale pour ouvrir le jeu electoral malgre l'opposition interne.

Preval est un bon eleve de Sun Tzu sait que le succes d'une operation reside dans sa preparation et que l'art de la guerre politique reside dans la duperie.

Malheureusement pour un acteur sur la scene depuis vingt cinq ans il etait devenu previsible.

Les coups electoraux de Preval de 1997 a 2011 se ressemblent.

Une initiative sans agents secrets est comme un homme sans yeux ni oreilles.

Qui conna

REPLY to this message

Return to Message List