Définitivement c'est une épidémie collective...

Mjrk - September 17 2014, 6:51 AM

Définitivement c'est une épidémie collective.

Mâles et femelles je préfère utiliser ces termes car se sont des animaux qui se comportent ainsi aucun respect envers les enfants et vieillards encore là ils sont pareils ces vieux pépères mémères et ces flos. Impossible de traverser une rivière voir pou ou tal benyenn, on est obligé de dévisager le ciel constamment pour éviter ces pervers ces dévergondés ces immorals, certes.

Quand je regarde ce peuple de mon pays sa fè di. Jadis à l'école on se réservait un petit coin dans le bulletin scolaire pour la discipline, la politesse, le respect, la propreté...

4 bagail sa yo pa eksisté ankô ak yon paket lot nan pays sa. Wi lakail sé lakail sé pa lakail sa kité genyenn avan. Dans le passé la famille élargie, les voisins, les amis de la famille avaient un droit de regard sur NOUS, pa nou ou yo kounié ya, ou obsèvé yon jeune kouniéa ya bétiz fèw fou se sont des wanas et des wanos, anpil granmoune de nos jours tounnen manman wana papa wano paséké yo konpoté yo menm jam é pired, sé yon tchka mélanjé ak yon manjé marasa.

Genn maladi nan cail sa. J'adore ma patrie je suis obligée de les coutoyer pendant mes vacances, kan ou rété nan bô paw ou pa mélanjew avè yo, yo di wap pran poze bann vié diapora..., NOUS pat jam té kon vive nan yo pays débridé konsa.

Nou constaté ké yo bail chenn poté kalson ak pantalet yo nan pays ya. Pran kouraj Haïti cherie, Haïti Thomas, Haïti Quiskéya ou boyo, Haïti perle des antilles, Haïti la cail sé la cail...

ki yes ki bail ou paket non fanmi sa ou mérité yon ADN kabrite ki trope mète mouri nan jadin.

Related Article:

Haiti - Benyen TOUTOUNI nan Rivye, fok sa sispan mezanmi...

Konbyen fwa w-ap pase bò yon rivyè an Haiti epi ou wè yon ekip jenn Gason ap benyen TOUTOUNI nan dlo a? Kèk fwa ou nan machinn...

REPLY to this message

Return to Message List